Qu’est ce qu’ « être musical »?

Certaines valeurs transmises par la musique pourraient être bien utiles à notre société…Petit tour d’horizon.

En cette année 2016, j’ai pris une résolution: je veux être musical. Une résolution qui comporte une triplé difficulté: inventer une expression qui n’existe pas, être capable de la définir, et enfin être capable de se l’appliquer. Inutile d’entendre par là le fait que j’ai envie de faire toujours plus de musique: jouer, composer, écouter, improviser, bref toutes les activités qu’apprécient un musicien. Sinon je me serais pas fait chier à inventer l’expression « être musical », alors que le mot « musicien » est disponible dans tous les dictionnaires.

Je pense qu’il existe une manière musicale de se comporter dans la vie quotidienne, de même qu’il existe un « esprit sportif », qui transmet des valeurs telles le respect de l’autre, le dépassement de soi, la rigueur, la solidarité. Société générale, esprit d’équipe, valeurs du rugby, toi même tu le sais. Je pense aussi que si nous étions tous des être musicaux, nos vies et notre destin commun n’aurait pas la morosité d’un disque rayé. Bon, il est temps pour moi de vous expliquer ce que ça implique, d’être musical:

Être musical, c’est avant tout être à l’écoute. Ecouter, c’est prendre le temps de s’intéresser à ce que disent, pensent, font les autres. C’est évidemment être réceptif à ce que votre interlocuteur va vous dire, afin d’engager un dialogue constructif, mais c’est également entendre les voix qui ne vous sont pas forcément adressées, les voix lointaines et dissonances. Se confronter à ceux qui ne pensent pas à priori comme vous , au lieu de n’en faire qu’à sa tête, d’être « sourd » à ce que revendiquent les autres. Ne pas faire l’effort de prendre en compte l’avis de personnes que l’on a depuis longtemps rangé dans des catégories (les exemples dans la société française sont tellement nombreux que je préfère vous laisser vous-même puiser dans ce vivier d’intolérance) revient à mettre des casques audio toute votre vie. Vous aurez beau avoir des milliers de morceaux sur votre mp3, vous vous seriez coupé d’une bonne partie de la musique existante. En ouvrant vos oreilles, vous aurez de quoi tirer le meilleur de vous-même.

Être musical, c’est ensuite partager. PARTAGER MA CHAINE YOUTUBE LOL. (Non) De même qu’une musique est faite pour être écoutée par les autres, et ne pas être laissée planquée dans une armoire, si vous avez une idée, un savoir, une opinion, une expérience, partagez les.  Vous vous nourrissez des autres, c’est bien, maintenant à vous de les nourrir. Il est bien entendu que lorsque l’on crée quelque chose, on le fait d’abord pour soi même, on ne cherche pas seulement à plaire à un public. Se conformer aux attentes d’un public, c’est parfois par pure générosité, c’est souvent par pur intérêt personnel (recherche de célébrité ou d’argent). Mais je ne parle pas de ça. Je veux plutôt dire par là qu’il ne faut pas hésiter à exprimer ses idées, transmettre son savoir, soumettre ses créations dans la mesure où cela sera toujours (plus ou moins) bénéfique pour ceux qui les reçoivent. Aujourd’hui on garde souvent les choses pour soi de peur d’être jugé négativement, de ne pas être utile, voire d’être réprimandé. Internet pourrait bien devenir le royaume de l’être musical puisqu’il facilite l’échange et le partage. A moins que la censure n’agisse comme le bouton « Stop » tant redouté.

Etre musical, c’est etre fin observateur. Cela fait bien sur partie de l’écoute. C’est avoir conscience des structures qui déterminent ce monde, des accords sur lesquels sont fondés nos conventions sociales, des portées sur lesquelles roulent notre train train quotidien, afin de pouvoir s’en affranchir et orchestrer notre existence comme on l’entend. Les évènements qui régissent ce monde ne sont jamais donnés comme tels, ils obéissent à des règles logiques, c’est à vous de les décortiquer et les analyser. Admirez par exemple comment un discours de Manuel Valls est structuré comme une symphonie, avec des transitions toutes faites, des formes classiques, des thèmes et retour de thèmes. Une musique qui semble couler de soi est forcément une musique très structurée: pour changer les choses, il vous faudra d’abord maîtriser les structures avant d’en inventer de nouvelles.

Enfin, être musical, c’est être inutile. C’est vrai à la fin, il faut le dire. En tâtant du violoncelle, vous n’allez pas relancer l’économie de votre pays, ni vous payer de quoi bouffer mieux que des pâtes à longueur de journée. De plus vous allez perdre énormément de temps. Du temps pour pratiquer, jouer en groupe, écouter de nouvelles musiques. Putain, Gustav Mahler, tu trolles avec tes symphonies qui durent toutes plus d’une heure! Autant de temps que vous auriez pu consacrer à chercher un emploi, par exemple (je suppose que la plupart de mes lecteurs sont au chômage, paraît-il que c’est de pire en pire). Laissons nous aller à cette inutilité et partageons ensemble de beaux moments superflus. Toutes les plus belles choses qu’ont produit les être humains ne sont-elles pas les plus inutiles? Le château de Versailles, les statues de l’île de Pâques, le Bassin aux nénuphars de Monet, la femme (on aime ça les blagues sexistes), le WTC #37, l’iPhone, on aurait très bien pu s’en passer  mais en même temps non, parce que nous sommes humains. Faites surgir le beau du vide que vous représentez, c’est la seule manière d’égayer votre vie et celle des autres. Laissez de côté les nécessités de l’instant et prenez le temps d’imaginer, de créer, de vous ennuyer, d’observer, d’e-penser, d’écouter.

Alors, prendrez vous la résolution d’ « être musical »?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s