L’album de la semaine #4 – 太鼓

Danger a enfin sorti un album et personne n’en parle… Qu’à cela ne tienne !

À lancer en lisant :  22:41 venant de l’album (clique sur moi, vas-y, aies pas peur) 

Danger

Décidément, les français ont du talent, qui plus est dans le domaine des musique électro. Je vais pas citer tout le monde, parce que vous les connaissez déjà et que j’ai la flemme. Mais on va quand même évoquer deux trois noms de la Synthwave, ce genre sentant bon les néons et les années 80, mis au goût du jour par Kavinsky (français) et repris en plus dark par Perturbator (bouffeur de pain), Carpenter Brut (porte un bérêt et une marinière), The Toxic Avenger (écoute des musettes jouées à l’accordéon) et enfin notre bon vieux Danger (friand de bouillabaisse).danger

Danger s’est fait connaitre sur Myspace (RIP) en lachant des EP en veux-tu en voila (4 au total). Avec son masque inspiré des mages noirs de Final Fantasy et ses titres de morceaux correspondant à l’heure à laquelle il les a fini, le personnage a de quoi fasciner.

Et en plus il fait de la bonne musique.

Mais vous me direz : « Qu’est-ce qui le démarque des autres gonzes qui font de la synthwave hein ?« . Alors d’abord tu te calmes, c’est pas parce qu’on fait la même chose que d’autres qu’on est pas intéressant (genre Bruno Mars, mais intéressant on a dit). Et en plus, ici c’est même pas le cas car Danger peut parfois mélanger la Synthwave a du Glitch (imagine ta télé pourrie qui fait SKRICHTFPFTF, et bah tu mets ça en musique, ça fait du glitch) du Chiptunes (ou comme le dit ma grand-mère : « Wallah c’est la musique de Mario mon khey ! ») et d’autres trucs que je ne saurais nommer, demandez à 1AM, c’est lui le padre !

Bref, Danger a su faire preuve d’une grande palette d’expressivité (je sais pas si ça se dit mais tu m’as compris) et son album est enfin sorti (environ 10 ans de travail)

太鼓 (Taiko)

BOUUUUM, tel est le son de l’intro, digne d’un BOUUUUM du trailer d’Inception. Et BOUUUUM en effet, le Taiko étant un instru à percussion japonais, ça va donc faire boum dans votre coeur et vos oreilles.

taiko.jpg

Vu la pochette (un gros rond sur un fond d’une autre couleur, on dirait le drapal du japon) et le titre de l’album, on peut s’attendre à un petit voyage au pays des chinois du japon (d’ailleurs, un coucou à Otomj et Michoumichou). Et bah ça a pas loupé.

J’ai dit que Danger avait plusieurs cordes à son arc, le risque en faisant un album avec un thème aussi précis que le tambour japonais aurait été de facilement s’éparpiller et qu’au final l’album soit plus une démo des compétences du musicien qu’un véritable disque avec une cohérence. Or il n’en est rien.

Taiko est traversé de part en part par un esprit japonais via le choix des instruments (j’y connais rien en instrus japonais, mais ya une petite « flute » que j’ai déjà entendu dans un resto jap) avec évidemment le fameux tambour qui rythme l’album, aidé de sons synthwaves.

En lançant l’album, j’avais peur d’entendre de la synthwave avec juste un petit instru insolite venant de chez les bouffeurs de riz mais que nenni, contrairement à l’expression utilisée ci-dessus, Danger transmet un énorme respect envers la culture nippone, lui faisant une place au cœur des compositions. On n’a pas affaire à de la synthwave avec une esthétique japonais mais bien à de la synthwave nippone, un tout savamment mélangé avec une alternance entre la dominance de l’un par rapport à l’autre tout au long de l’album.

Même dans un thème aussi restreint que le Taiko, Danger arrive encore à s’exprimer de plusieurs manières : tantôt il nous balance des gros headbangers à la face ( 22:41 ), tantôt de la synthwave beaucoup plus classique ( 21:10 ), deux raps, une sorte de Tropical House à la Kygo mais en bien ( 8:10 ) et même un peu de trap dans le dernier morceau de l’album.

En bref, Taiko est une bande-son sur le pays du soleil levant bien réussie, m’intriguant quant au prochain projet de Monsieur Danger.

lien pour écouter l’album:  https://open.spotify.com/album/1UQED6UHgdGgHD7hACdH6T

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s