MEDIAPASON MEDLEY

Pièce orchestrale de 14 minutes composée sur les thèmes musicaux des vidéastes de Médiapason

 

Note de l’auteur : 

8 mois ! 8 mois pour faire cette putain de vidéo ! Pourquoi 8 mois ?

Je ne cherche aucune excuse. Si j’ai mis autant de temps, si j’ai autant galéré, c’est parce que j’ai du lutter contre moi même.

A la base je me sentais très nul en composition orchestrale, enfin surtout en musique assistée par ordinateur. Mais je voulais absolument y arriver, car ca me sera d’une grande utilité pour l’avenir de la chaîne. Parler de musique classique, et se restreindre au piano, c’est pauvre !

Je suis quelqu’un qui se décourage vite quand il n’y arrive pas du premier coup. Comme j’ai l’habitude d’avoir des facilités dans ce que je fais, je déteste l’idée de produire quelque chose de médiocre. Et comme au début, j’étais objectivement médiocre, ce qui est normal, j’ai eu un gros blocage et une perte énorme de confiance en moi.

Heureusement , Hadi de la chaîne SillaBO a su me dire quels étaient mes axes de progression tout en soulignant ce qui était bien quand ca l’était. Et j’ai véritablement eu un déclic en composant le passage sur Scherzando. J’ai produit quelque chose dont j’etais relativement content, et Hadi m’a grandement félicité sur ce passage. A partir de la, j’ai petit à petit repris confiance.

Ainsi, j’ai du mettre à peu près autant de temps à composer les 3 premières minutes que les 11 restantes. Et c’était exponentiel. Les passage Jimmy+FINAL, je n’ai mis que 3 jours à la composer, tellement j’ai pris du plaisir à le faire, au final c’est cela qui compte. Puis deux jours de nuit blanche sur le montage et c’était dans la poche.

Voila, c’est ce sur quoi j’avais envie d’insister dans ce petit article. Beaucoup de choses se jouent dans l’état d’esprit et dans la confiance en soi, peu finalement dans le talent. J’ai eu le mérite d’être allé jusqu’au bout, car autant je déteste les obstacle, autant je déteste renoncer (c’est une qualité qui contrebalance). Même si le résultat final me plaît, musicalement et du point de vue de la vidéo elle même, je retiens surtout le calvaire, les impatiences, et les leçons à en tirer.

OUI, je l’ai fait ! OUI, je peux le faire !

Arrêtons de se comparer aux autres et de complexer ! Vivons notre passion, comme m’a dit Nounouth ! Soyons enthousiastes, lorsque l’on a la possibilité de faire de belles choses !

Je mesure la chance que j’ai d’être aujourd’hui capable de composer pour orchestre, c’est vraiment un rêve qui se réalise, même si il me reste encore ENORMEMENT de marge de progression.

Ce Médiapason Medley etait un test pour moi, pas une oeuvre musicale en tant que telle. Et je l’ai fait aussi pour rendre hommage à mes collègues. Mais maintenant, j’espère que cela va vraiment me libérer pour réaliser ce que j’ai toujours rêvé de faire.

Une réflexion sur “MEDIAPASON MEDLEY

Répondre à Redgis Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s